12 janvier 2018

Après le divorce, la femme ne peut se remarier qu'à l'expiration d'un délai et la garde des enfants est encadrée!

Après le divorce ou le décès de son mari, la femme ne peut se remarier qu’à l’expiration d’un délai (appelé délai de viduité) de trois cents (300) jours à compter de la dissolution du précédent mariage.

Toutefois, le président du tribunal dans le ressort duquel le mariage a été célébré peut, par ordonnance, abréger le délai de viduité lorsqu’il résulte avec évidence des circonstances que, depuis trois cents (300) jours, le précédent mari n’a pas cohabité (entretenu des rapports charnels) avec sa femme. En toute hypothèse ce délai prend fin dès lors que la femme a accouché.

Pour ce qui est de la garde des enfants issus du mariage précédent, elle est confiée à l’un ou l’autre des époux, en tenant compte uniquement de l’intérêt des enfants.

 

 

Mais à titre exceptionnel, et si l’intérêt des enfants l’exige, la garde peut être confiée, soit à une autre personne choisie de préférence dans leur parenté, soit si cela s’avérait impossible, à toute autre personne physique ou morale.

(Articles 124, 125 et 265 du Code béninois des personnes et de la famille)

Puisque vous venez de le savoir, ne soyez pas le(la) seul(e) !

Partagez cet article autour de vous !

 

A lire dans la même catégorie :

Toutes les naissances même celles des morts-nés doivent-elles être déclarées?

Toutes formes d’avortement pratiqué sur la femme est sévèrement puni par la loi !

Qui est l'avocat? Un opportuniste ou un défenseur?

 

 

Abonnez-vous à notre site www.legibenin.net et à notre page Facebook Legibenin.