06 septembre 2018

Revirement à l'Assemblée Nationale: les députés accordent à nouveau le droit de grève aux magistrats.

293

Exactement neuf (09) mois après son adoption la loi 2018-01 adoptée le 04 janvier 2018 portant modification du statut de la magistrature a été abrogée. Ainsi, les députés de l'Assemblée nationale ont adopté ce 04 septembre 2018, la loi 2018-33 portant abrogation de la loi 2018-01 adoptée le 04 janvier 2018 portant statut de la magistrature.

Ladite loi abrogée avait consacré pour les magistrats, le retrait de leur droit de grève jusque-là reconnu dans toute sa plénitude. Lors du débat en plénière, si les députés de la minorité peinent à comprendre ce revirement de situation. dans leur ensemble, les députés de la majorité parlementaire ont salué l’esprit de cette proposition de loi portant abrogation, qui vient réparer une injustice.

L’abrogation de cette loi qui modifiait le statut de la magistrature en y retirant le droit de grève des magistrats, intervient dans un contexte où une nouvelle loi, la loi 2018-34, procède à une limitation générale du droit de grève en République du Bénin à un maximum de dix jours l’année.

Cette gymnastique législative vise donc à rétablir aux magistrats ce droit de grève sans que celui-ci ne soit absolu, mais fortement limité.

Rappelons que selon la nouvelle législation sur le droit de grève, la grève ne peut excéder dix  jours au cours d’une même année. De même,  la grève ne peut aller au-delà de  sept jours au cours d’un même semestre, et deux   jours au cours d’un même mois. 

 

 

A lire:

Limitation du Droit de grève au Bénin: les députés sont passés à l'acte.

Adoption du Code électoral : les grandes innovations en quelques points.

A lire dans le Journal officiel de la République du Bénin du 16 aout 2018

Ouverture de la 3e session extraordinaire de 2018 du parlement: plusieurs initiatives de lois et décisions de poursuite à examiner.

Légibénin contribue à la diffusion de l'information juridique au Bénin.

Abonnez-vous à notre page Facebook en cliquant ici